Samsung Yepp' MT6 series


Ce mystérieux petit appareil tourne au poil sous mon OS favoris (Linux pour ceux qui suivraient pas), il fonctionne en USB Mass Storage comme je m'en doutait fortement après de touffues recherches sur le réseau (c'est d'ailleurs exprimé en français dans le très complet manuel fournit), on le branche sur le port USB, et hop, on balance dedans ses fichiers, dossiers de fichiers etc directement par votre navigateur de fichier préféré (Nautilus rulez!).


Après lui avoir droppé des mp3 divers et variés (les B.O. de Samurai Champloo, les musiques de Super Star Soldier, Actraiser Symphonic Suite) et des ogg (Doom 1 & 2 à partir de banques midi de dingues et rétravaillées, les musiques CD de jeux PC Engine comme Gate of Thunder, Lords of Thunder, Dracula X ou Panic Bomber) : aucun souçis (même pour les ogg, qui sont parfois mal supportés sur certains lecteurs). Les rares fichiers wma de ma copine passent également sans souçis


J'ai également testé l'enregistrement vocal via le micro intégré (en wav), ca fonctionne bien et c'est très facile, même si la qualité sonore est très moyenne (mais bon la fonction dictaphone est vue a l'économie par nature).


Après plusieurs tests de l'encodage mp3 direct de source extérieure, la qualité n'est pas mauvaise. Pendant l'encodage, vous écoutez en direct dans les écouteurs ce que vous êtes en train d'encoder, pratique pour arrêter au bon moment par exemple. Une fonction Asynchrone est présente, elle sert a déterminer une durée précise de détection de blanc afin de séparer l'encodage en plusieurs fichiers mp3 à la volée.
Par exemple si un CD tourne dans une platine, vous branchez le Yepp' sur la sortie (voir la prise casque) et grâce a cette fonction le Yepp' scinde le fichier mp3 à chaque blanc détecté supérieur à la valeur fixée, de quoi avoir de beaux fichiers qui correspondent à chaque plage du CD :-) .

Penchons-nous maintenant sur le packaging qui mérite vos applaudissements les plus fournis (ceux que vous réservez à votre groupe de musique grasse préféré) :
  • le lecteur (oui bon il faut bien :-) )
  • la dragonne détachable
  • les écouteurs qui font tour de cou sur lequel s'enclipe la dragonne
  • les ptites mousses pour écouteurs (c'est peut être rien, mais c'est indispensables pour mes grandes oreilles :-p)
  • un cable mâle jack 3.5mm pour l'enregistrement ligne
  • un adaptateur pour branchage sur port USB
  • un câble adaptateur USB, pratique si vous n'avez pas de port USB facilement accessibles (ou que c'est à un endroit dangereux, genre au niveau des pieds :-( )
  • une housse en plastique avec les trous là ou il faut (même pour le micro)
  • un CD d'installation, qui ne sert à rien :-) étant donné l'UMS, le logiciel Yepp' Studio n'apporte rien non plus

Egalement au rang des félicités, l'ergonomie monstrueuse du truc! Hop, on oublie de réfléchir, ça fait du bien :-D. On se balade dans l'arborescence des fichiers en pleine lecture, on peux reprendre ou lire un autre fichier sans même bouger une neurone tellement c'est bien pensé, pareil pour la navigation qui est super transparente (le petit plus, quand on arrive en bas de la liste on repart en haut sans devoir se retaper tout dans l'autre sens). Bref pour l'instant tout est vraiment instinctif. Le lecteur reprends la lecture là ou il l'avait stoppée quand on le rallume, merveilleux!


Merci à Tetsuoo et à Lastea pour leurs apports en photos O:-) (j'en rajouterais peut être une ou l'on voit les caractères jap reconnus dans les tags)