Me voilà depuis quelque temps propriétaire d'un exemplaire d' Akumajô Dracula X Chi No Rondo sur PC Engine Super CD-ROM² :-)
Après plusieurs heures de pratique, il semble en effet que ce jeu mérite toute la convoitise dont il est sujet. En effet, en plus d'être réputé comme le meilleur des Castlevania, il reste, une douzaine d'année après sa sortie, un jeu d'un gameplay souple, précis et efficace. Au delà du plaisir de manipuler Richter Belmont, se retrouve la capacité d'immersion de ce titre, ou toute l'ambiance transylvanienne propre à la série se répands à travers les niveaux, ennemis et boss. La difficulté, ma foi très bien dosée, couplée à un système de sauvegarde, et à la possibilité d'emprunter différents chemins au sein du chateau, permet de ne pas être frustré quand un affrontement tourne à notre désavantage. Les nerfs sont parfois soumis à rude épreuve, mais après un peu d'observation et avec un peu d'habileté, on se sort toujours des situations et affrontements les plus mal barrés. Au delà d'un Castlevania (série dont je ne suis pas franchement fan), Akumajô Dracula X Chi No Rondo est donc un très bon jeu, qui au travers d'une ambiance ténébreuse au possible, d'une galerie de monstres beaux et variés (et costauds, chiants et tout :-) ) et d'un challenge nécéssitant finesse, timing et doighté, permet de retrouver des sensations comme on n'en a plus guère sur console.

La couverture, ma foi bien sympathique :


L'introduction va poser les bases du problème qui vous occupera tout le jeu, et votre Richter chéri en action :



Cet article vous en dira peut-être plus, ainsi que sur toute la série Castlevania (Akumajô Dracula en japonais), il y a même un fond d'écran en prime.